Un embryon de plan vélo pour la Métropole

La journée du jeudi 7 mai a été assez dense en annonces pour le vélo à Nancy. Enfin ! La Métropole du Grand Nancy annonce par la voix de Malika Dati la réalisation de pistes cyclables provisoires structurantes à partir de la fin de la semaine prochaine ! Le matériel de balisage et de peinture a bien été commandé et est sur le point d’être livré. 10 à 12 km peuvent être techniquement aménagés à l’aide de 440 balises K5c (sorte de plot rouge et blanc zébré) et de la peinture jaune effaçable.

Notre association se réjouit d’une telle avancée, d’autant qu’elle servira de base pour étendre progressivement le réseau d’aménagements cyclables sur toute la Métropole au fur et à mesure du déconfinement, au sein d’un réseau existant. Bien sûr, nous déplorons que ces aménagements se mettent en place après le 11 mai, alors que la plupart des grandes communes et métropoles de France ont déjà commencé à réaliser ce genre d’aménagements, comme à Paris, Rennes, Lyon ou encore chez la voisine Metz.

Alors, où seront ces premières pistes cyclables provisoires ?

Voilà ce qu’a déclaré Malika Dati hier :

  • Laxou – Vandœuvre : Avenue de la Résistance – Avenue de la Libération – Rue Jeanne d’Arc – boulevard Barthou
  • Laxou – Villers – Nancy : Depuis Painlevé : Mon Désert / Charles III jusqu’au boulevard Lobau.

Voici la carte basée sur les données OpenStreetMap que nous mettons à jour régulièrement. La légende se trouve en bas à droite. En haut à droite, vous pouvez choisir le type d’aménagements que vous souhaitez consulter et changer de fond de carte.


Afficher une carte plus grande

Nous ne connaissons pas encore les configurations choisies par la Métropole, mais il y a fort à parier que la piste cyclable bidirectionnelle de la rue Jeanne d’Arc sera prolongée jusqu’au boulevard Barthou.

Nous avons mesuré que ces nouveaux aménagements annoncés feront 10 à 12 kilomètres, ce qui correspond au stock commandé.

Malika Dati dit également se référer au dernier guide du CEREMA dans lequel est mentionné que les pistes cyclables bidirectionnelles doivent faire entre 3 et 4 mètres de large, hors séparateur (~50 cm). Nous souhaitons que ces recommandations soient bien respectées.

Dites-nous si vous allez utiliser le vélo pendant le déconfinement !

View Results

Loading ... Loading ...

Les autres mesures annoncées

Location en libre service Velostanlib

Velostanlib va mettre ses locations à 50% du tarif habituel.

Le service est également gratuits pour le personnel soignant depuis début avril : 120 coupons ont donc été utilisés depuis.

Location moyenne durée Velostanboutic (Maison du vélo)

Dès le 11 mai, 100 vélos seront disponibles à 50% du tarif trimestriel habituel.

100 vélos réformés et réparés vont également être mis à disposition gratuitement aux nancéiens (pas de modalités précisées).

Des formations pour l’apprentissage du vélo en ville sera proposée par la maison du vélo.

Atelier Dynamo

Les ateliers mobiles seront peut-être sollicités et mis à disposition des nancéiens, en fonction des capacités humaines et logistiques de l’association.

Celles qui manquent à l’appel

De manière générale, nous considérons que le succès d’un plan vélo passera forcément par la prise en compte de tous les aspects de la mobilité des cyclistes : stationnement, sécurité, apprentissage, services de réparation et d’entretiens et bien entendu un réseau de pistes cyclables continu et sécurisé.

De plus, la métropole dans sa communication ne montre pas encore un grand enthousiasme à la promotion de son plan vélo. Pourtant, dans la situation sanitaire actuelle où tout est bouleversé, il est nécessaire qu’elle communique positivement et activement auprès des usagers. Nous sommes prêts à aider à la promotion de ce nouveau plan, de la même façon que nous avons toujours promu les modes actifs sur l’agglomération.

Le stationnement vélo

Aucune mesure n’a encore été annoncée concernant l’amélioration de l’offre du stationnement vélo en centre-ville. Nous demandons à ce que la Métropole du grand Nancy commande des arceaux vélos provisoires, mais aussi permanents, pour éviter la saturation rapide des équipements existants, mais aussi pour permettre de desservir plus facilement les commerçants, les services publiques, les lieux d’habitations et de promenades.

L’élargissement des trottoirs

Devant les commerces où le trottoir est trop étroit, des queues vont se former. Il est nécessaire de retirer parfois quelques places de stationnement, en bonne entente avec les commerçants, pour éviter les attroupements de nature à favoriser la propagation du virus.

La Métropole n’a rien annoncé en ce sens à notre connaissance.

Prochaine réunion entre EDEN et la Métropole

Mercredi 13 mai à 16h30.

Selon nos estimations, voici l’emprise occupée sur l’avenue Jeanne d’Arc :

https://streetmix.net/hadrien.fournet/7/rue-jeanne-darc-avant

À noter que dans cette situation, le passage des poids lourds n’est plus possible et la vitesse des véhicules légers doit être réduite à 30 km/h. Afin de permettre la circulation des poids lourds, nous recommandons de supprimer le stationnement.

Et voici la rue Mon Désert :

La rue mon Désert est très étroite, les aménagements cyclables ne peuvent respecter les recommandations du CEREMA et le stationnement automobile se voit encore contraint, avec l’impossibilité de faire circuler des poids lourds et les bus sur la voie de circulation. Nous recommandons de supprimer le stationnement latéral sur cette voie artérielle et de procéder à l’installation de pistes cyclables de part et d’autres de la rue.

Dans cette configuration, les bus peuvent continuer à circuler à 30 km/h.

Nous notons au croisement de la rue mon Désert et la rue de Graffigny un quai de bus à la place du stationnement automobile. Les aménagements cyclables peuvent être préservés moyennant la suppression des séparateurs et le rétrécissement de toutes les voies de circulation sur 20 mètres :

La problématique des carrefours

Sur certains passages, les nouvelles coronapistes vont passer sur des carrefours, parfois là où les feux rouges n’existent que dans un seul sens de circulation.

Lors de la dernière réunion, la Métropole nous a fait part de la difficulté de monter de nouveaux feux dédiés aux cyclistes. Nous proposons toutefois des pistes de réflexions générales, à ajuster selon les cas :

– Désactiver les feux rouges et transformer le carrefour en carrefour à priorité à droite,

– Si la largeur le permet, rajouter des plots de protection aux coins pour protéger le cycliste dans sa manœuvre de tourne à gauche, ce qui va lui permettre de s’avancer suffisamment dans le carrefour pour voir et être vu :

– Installer des répétiteurs de feu KR11v et des panneaux cédez le passage vélo M12 comme le recommande le CEREMA.

Sources :

– Conférence des maires de Nancy le matin :

https://actu.fr/grand-est/nancy_54395/deconfinement-pistes-cyclables-provisoires-grand-nancy-loin-detre-pretes_33487375.html

Est Républicain « Bientôt des itinéraires vélos provisoires »

200507 – Bientôt des itinéraires vélos provisoires

– Conseil municipal de Nancy :

https://www.nancy.fr/citoyenne/vie-municipale/seance-extraordinaire-du-conseil-municipal-3337.html

La rediffusion Youtube est disponible sur la page de la mairie.

4 commentaires

  • Merci à Eden (et Dynamo) pour ce travail énorme : vous ne lâchez rien, vos propositions sont toujours pertinentes, intelligentes, pratiques, vous faites bouger la métropole en leur mâchant le travail (!!!) C’est grâce à vous si le vélo va enfin réussir prendre plus de place à Nancy Voila des années qu’on l’espère. Bravo Hadrien et les autres. Tous à vélo bientot

  • Excellente initiative qui donne de belles perspectives vers de nouvelles alternatives de transports et de bien être !

  • Je suis très déçue de ne rien voir fait pour le si dangereux boulevard des Aiguillettes !

Répondre à alrana Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *